Vous débutez la vape ?

Alors sans doute, vous n’êtes pas très à l’aise avec le vocabulaire de la cigarette électronique… voir même, vous ne savez pas du tout comment ça marche. Et bien cet espace est donc fait pour vous. Oli & Vapo, nos deux spécialistes, vont tout vous expliquer. 

Comprendre et choisir sa CIGARETTE

Ici, Oli vous explique les bases de la cigarette électronique, vous décortique l’engin et vous propose directement des modèles, qui sont à nos yeux, des valeurs sûres.

Comprendre et choisir son LIQUIDE

Ici, c’est Vapo vous explique de quoi est composé un liquide à cigarette, les fonctions des principaux ingrédiens et vous a fait une sélection des arômes qui fonctionnent le mieux dans les 4 principales gammes.

Vous manquez un peu de vocabulaire ?

Pas toujours facile de s’y retrouver dans le vocable technique de la e.cig … ça switche, ça airflow, ça DIY, ça booster, ça vape indirect, … Alors voilà un p’tit lexique dans lequel vous allez retrouver l’essentiel du langage de la vape. Juste de quoi comprendre de quoi on parle !

Les principales questions

autour de la cigarette électronique

Pourquoi passer à la cigarette électronique ?

Il y a plusieurs raisons qui motivent à passer de la cigarette traditionnelle à la cigarette électronique, mais la principale est qu’aujourd’hui, la cigarette électronique est reconnue comme étant réellement moins nocive pour l’organisme, pour ne pas dire inoffensive. Rien que part l’absence de combustion, déjà là, la e.cig a largement gagnée. Si en plus, on compte tous les additifs présents dans la cigarette traditionnelle et dont leur nocivité est réellement prouvée (comme le cyanure par exemple), alors là, y a pas photo !

Voici quelques points clés qui sont les atouts de la e.cig :

  • Pas de combustion
  • Permet de contrôler le taux de nicotine et de baisser petit à petit
  • Permet de conserver le geste et donc de moins sentir le manque
  • Protège votre entourage : la e.cig ne rejette de la vapeur
  • Vous allez faire des économie
Comment calculer mon dosage en nicotine ?

Il est important de trouver son bon dosage en nicotine. Ce n’est pas forcément simple car l’assimilation de la nicotine différe selon le type d’administration. Avec une cigarette classique, la nicotine est absorbée entre 6 à 8 secondes (on ne ressent plus le manque). Avec la cigarette électronique, l’absorption se fait principalement via les muqueuses buccales. L’assimilation est donc plus longue (seulement 10 à 15% est absorbé par les voies respiratoires).

Il existe des tests utilisés par les tabacologues qui peuvent vous servir à mesurer votre dépendance.
Testez votre dépendance

Il existe 4 ou 5 dosages différents de nicotine. Ils sont exprimés en mg/ml. Les plus courant sont : 0, 3, 6, 12, 16, 19 mg. Voilà ce que ça donne si on associe les dosages en nicotine avec des niveaux de dépendance :

La nicotine est responsable, avec le propylène glycol, du hit. Donc si vous avez le sentiment d’avoir une vape trop douce, c’est peut-être que votre taux de nicotine est trop faible.

Soyez attentif à reconnaître les symptômes d’un surdosage (mal de tête, nausée, …) Dans ce cas, baissez immédiatement votre taux de nicotine. La nicotine reste un produit toxique. Si vous vous mettez du liquide sur la peau, pensez à bien rincer immédiatement. Enfin, ne laissez pas vos fioles à la portée des enfants. Tous nos bouchons possèdent une sécurité enfant. Faut-il encore fermer correctement vos fioles ! La nicotine est sensible à la lumière. Un liquide exposé trop longtemps à la lumière va brunir.

A quoi sert le propylène glycol ?

On retrouve le propylène glycol dans de nombreux usages industriels et pharmaceutiques ou agro-pharmaceutiques. Il est présent dans la majorité des liquides à cigarette (noté PG), associé à la Glycérine végétale (noté VG). C’est le propylène glycol qui donne le « hit » dans la vape, avec la nicotine – cette sensation de contraction de la gorge, qui rappelle l’effet provoqué par la cigarette électronique. Cela implique qu’un fumeur de compét. aura plutôt intérêt à aller vers des liquide avec 70 à 80% de PG (PG/VG de 80/20 ou 70/30). C’est aussi le propylène glycol qui peut faire faire tousser. Il a tendance à assécher les muqueuses, ce qui peut, chez certains, provoquer des quintes de toux. Le propylène glycol est également un exhausteur de goût. Il va donc renforcer les arômes présents dans votre liquide. Il existe des substituts au propylène glycol. La marque BioConcept, par exemple, utilise du mono-propylène, un substitut biologique. Et puis le Végétol, un ingrédient d’origine végétale. Il est utilisé en nutrition humaine comme support d’arôme et pour protéger les aliments sensibles à l’humidité tels que les biscuits, les confiseries et les corn flakes.

A quoi sert la Glycérine végétale ?

La Glycérine végétale (noté VG) est un liquide gras et inodore présent dans de nombreuses compositions pharmaceutiques. C’est la glycérine qui, une fois chauffée, provoque la vapeur. Plus votre liquide sera chargé en Glycérine végétale, plus vous obtiendrez de vapeur. Mais plus également, vous risquez d’encrasser votre clearomiseur. Il existe des liquides Full Hight VG. Ils sont composés de 100% de glycérine végétale. Ils ne peuvent pas s’utiliser avec n’importe quel matériel.