le lexique de la vape
Vapo et Oli savent bien que parfois, c’est dur de s’y retrouver dans tout le charabia de la vape… C’est pour ça qu’ils ont pris soin de concocter un lexique dans lequel vous retrouverez tout le vocabulaire nécessaire pour devenir un vrai pro dans le domaine ! Matériel, e-liquides… tout y est !
A
Additifs :
Les additifs sont des produits qui permettent la modification de e-liquides afin d’en ajuster la recette selon ses goûts. Ils peuvent ajouter un côté sucré, mentholé, fumé, pimenté… Il existe une grande quantité d’additifs. Ils sont à utiliser avec parcimonie car ils peuvent fortement modifier une recette.

Airflow :
Le airflow (« flux d’air » en français) désigne les petits trous de l’atomiseur par lesquels l’air s’engage. En général, ce airflow est modulable. On peut régler l’arrivée d’air en fonction du tirage que l’on souhaite (soit serré, soit plus aérien).

All-day :
Le terme all-day désigne le liquide que vous vapotez au quotidien.

Amorcer (un clearomiseur) :
Il est conseillé d’amorcer son clearomiseur lors de la première utilisation ou lors du premier remplissage après un changement de résistance. Pour ce faire, imbibez la fibre de votre résistance à l’aide de quelques gouttes. Si vous n’amorcez pas votre clearo, la résistance risque de chauffer sans e-liquide et un goût de brûlé peu apparaître.

Arômes :
Les arômes sont l’un des ingrédients principaux des e-liquides. Ce sont eux qui donnent de la saveur aux liquides. Ces derniers peuvent être des arômes de synthèses ou des arômes naturels.

Auto flow :
Une e-cigarette « auto flow » détecte l’inspiration du vapoteur et active automatiquement le switch. Cela simplifie grandement l’utilisation de la cigarette électronique car cela permet de s’affranchir du déclenchement manuel. Ces modèles de e-cigarettes sont surtout destinées aux primo-vapoteurs (vapoteurs débutants).

 

B
Base (cigarette) :
C’est l’élément qui relie le clearomiseur à la batterie. On y retrouve le pas de vis (plot de connexion) et parfois l’airflow, selon les modèles.

Base (liquides) :
La base est l’un des ingrédients principaux des e-liquides. Elle est composée de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG). Lorsqu’une base est composée de 50% de propylène glycol et de 50% de glycérie végétale, on parle d’une base en 50/50 de PG/VG. On retrouve des bases avec différents taux de PG/VG selon l’effet désiré lors de la vape. Le propylène glycol accentue les saveurs tandis que la glycérine végétale favorise la production de vapeur.

Batterie :
La batterie est l’élément qui alimente la résistance en énergie électrique. Elle s’utilise à l’aide du switch.

Booster de nicotine :
Il s’agit de flacons de 10ml dosés à 20 mg/ml de nicotine. Les boosters permettent d’augmenter le taux de nicotine de la base.

Bottom Feeder (BF) :
Ce terme désigne le fait « d’alimenter par le dessous ». Les appareils dédiés au BF possèdent un réservoir souple sur lequel il suffit d’exercer une pression (de « squonker ») afin que le liquide remonte vers la chambre d’atomisation. Cela facilite le processus d’humidification permanente de la résistance.

Bottom Cap :
C’est la partie basse d’un mod. Généralement, cette partie est dévissable et on peut y insérer l’accu.

Bottom Coil :
C’est le fait que la résistance se situe en bas du réservoir. Cela permet que la vapeur soit + tiède. C’est l’inverse du top coil.

Box mod :
Un box mod désigne une cigarette électronique qui a la forme d’un boîtier. Généralement, les box sont + puissantes et performantes que les mods traditionnelles (cylindriques). Un box mod peut être de différentes puissances (par exemple, un Istick 40 w est  + puissant qu’un Istick 20 w). Il peut fonctionner avec une batterie intégrée, 1 ou plusieurs accus.

Bypass :
Le bypass est un mode qui imite la vape en mod méca que l’on retrouve parfois en option sur certaines box.

C

Capacité :
Ce terme désigne la capacité de l’accu ou de la batterie en termes de durée. La capacité s’exprime en ampères-heure et détermine l’autonomie de la e-cigarette.

Céramique :
Matériau utilisé pour certaines résistances. Les résistances en céramique offrent la meilleure restitution des saveurs ainsi qu’un gros volume de vapeur. Ces résistances ont la + grande longévité du marché ! En effet, elles peuvent durer entre 20 et 30 jours, contrairement aux résistances classiques qui durent en moyenne 2 semaines.

Chipset :
Le chipset correspond au circuit électrique intégré dans la cigarette électronique.

Clapton coil :
Les résistances en clapton sont composées d’un ou de 2 fils résistifs plutôt épais autour desquels est enroulé un fil plutôt fin. Cela permet d’augmenter la surface de contact entre le métal et le liquide afin de décupler les saveurs. 

Clearomiseur :
C’est la partie supérieure de la cigarette. Il est composé de 5 éléments : l’embout (ou drip tip), le réservoir, l’atomiseur (conduit), la résistance et la base (plot de connexion).

Coil :
Ce terme désigne la résistance présente dans le clearomiseur, la bobine.

Concentré :
Le concentré est à différencier du e-liquide prêt à vaper. En effet, à la différence de ce dernier, il s’agit d’un mélange d’arômes qu’il est nécessaire de mélanger à une base de PG/VG pour obtenir son jus. 

Custard :
Il s’agit d’un type d’e-liquide très prisé des Anglo-saxons. Les e-liquides custards font ressortir le côté crémeux et rond de n’importe quelle saveur.

D

DLC :
Date limite de consommation. C’est la date au-delà de laquelle il est conseillé de ne plus consommer le produit.

DLUO :
Date limite d’utilisation optimale. Elle est inscrite sur le liquide. Il ne faut pas la confondre avec la DLC, date limite de consommation. En effet, une fiole peut-être consommée jusqu’à 1 an après la DLUO.

DL/DTL :
« Direct to lung » = Direct aux poumons. Ce style de vape également appelé inhalation directe consiste à faire descendre la vapeur directemment dans les poumons dans la garder en bouche.

Drip Tip (ou embout) :
C’est la partie qui est en contact avec la bouche et par laquelle sort la vapeur. Le confort de vape et la température varient peuvent varier selon la forme de l’embout. Plus l’embout est petit et moins la vapeur sera élevée et chaude. Le Delrin est le matériau le + utilisé pour la fabrication des drip tip.

DIY (Do It Yourself = « Fais le toi même ») :
Cela désigne le fait de réaliser soi même ses propres liquides, généralement en mélangeant un liquide de base avec des arômes. Pour en savoir + sur le DIY, voici un espace qui y est dédié.

Dripper :
Un dripper est un atomiseur reconstructible qui ne possède pas de réservoir. Pour l’alimenter en e-liquide, il suffit de déposer directement quelques gouttes sur le coton. C’est l’idéal lorsque l’on veut tester plusieurs e-liquides à la suite pour se faire un avis.

Dry burn :
Il s’agit d’une manipulation dont le but est d’éliminer tout encrassement de la résistane pour en prolonger son utilisation et pour ne pas altérer le goût du e-liquide. Cela consiste à faire chauffer la résistance à vide.

Dry hit :
C’est la sensation et le goût de brûlé particulièrement désagréables que l’on peut ressentir en bouche lorsqu’il y a un problème au niveau de l’acheminement du e-liquide vers la résistance. 

Dual Coil (ou Triple Coil ou Quad Coil) :
Montage de 1, 2, 3, 4 (ou +) résistances. Cela apporte un + gros volume de vapeur. On les retrouve sur des atomiseurs de type dripper (RDA).

E

E-liquide :
C’est un élément indispensable à la vapote ! Il est composé de 4 ingrédients principaux : propylène glycol (PG), glycérine végétale (VG), arôme alimentaire et nicotine.
Les dosages de chaque ingrédient influent sur le rendu final du liquide et les sensations de vape :

  • + il y a de PG, plus le liquide sera fluide et fera moins de vapeur. Le rendu sera sec.
  • + il y a de VG, plus le liquide sera épais/gras et plus la vapeur sera dense. Le rendu des saveurs sera meilleur.

La fluidité des liquides a un impact important sur la durabilité de certains consommables comme les résistances. Plus un liquide est gras, plus il a de chances d’encrasser la résistance et donc de réduire sa durée de vie.
La majorité des liquides sur le marché ont un dosage en PG supérieur au VG.
Pour devenir un pro des e-liquides, consultez le guide de Vapo !

F

Fil résistif :
Il permet de retenir le courant, provoquant une chauffe plus ou moins conséquente. Il existe un grand nombre de fils résistifs différents.

Flush :
Ce terme s’emploie lorsqu’il n’y a pas de jour entre le mod (ou la batterie) et l’atomiseur qui est monté dessus. Ce montage est purement esthétique et n’a pas d’impact sur la vape.

Full meca :
Ce terme désigne un mod mécanique, c’est-à-dire un mod qui ne possède aucun circuit électronique.

G

Glassomizer :
On parle de glassomizer lorsque le clearomiseur comporte un réservoir exclusivement en verre ou en pyrex.

Glycérine Végétale (VG) :
La glycérine rend le liquide visqueux et gras. Elle apporte ainsi plus de vapeur et moins de hit en gorge. A noter que la glycérine offre un meilleur rendu des saveurs. Attention à utiliser du matériel adapté si vous vous tournez vers des e-liquides forts en glycérine sinon vous risquez d’encrasser les résistances.

H

High-end :
Ce terme se dit des pièces rares produites en quantité très limitée (généralement numérotées).

Hit :
Le hit est la sensation en gorge/bouche. Le taux de nicotine et de propylène glycol influent sur celui-ci. Plus les taux sont haut, plus la sensation de hit sera important. Lorsqu’il y a plus de glycérine végétale, le hit diminue. Lorsqu’ils vapotent, les fumeurs ont tendance à vouloir retrouver cette sensation car cela rappelle la cigarette traditionnelle.

I

Inox :
Ce matériau, utilisé dans la fabrication de certaines résistances, est plus souple que le kanthal et il n’y a pas d’effet “ressort”. La chauffe est beaucoup plus rapide et brutale lorsqu’on utilise des diamètres de + de 0.30 mm. Cela permet d’obtenir des résistances très basses (sub-ohm).

K

Kanthal :
C’est le matériau le plus utilisé dans la fabrication de résistances. C’est un alliage de chrome, de fer et d’aluminium, permettant d’obtenir un fil malléable dont la résistance reste suffisamment basse afin d’obtenir des propriétés de chauffe optimales.

Kick :
Le kick est un module électrique qui se place dans un mod mécanique. Il permet de réguler la puissance de ce dernier.

L

Lung inhale :
Le lung inhale ou inhalation directe est une technique d’aspiration consistant à faire descendre la vapeur directement dans les poumons.

Low resistance (LR) :
Il s’agit d’atomiseur à faible résistance. Couplés à une batterie normale, ils permettent d’augmenter la sensation de hit et le volume de vapeur. Leur durée de vie est cependant plus courte que les atomiseurs classiques. 

M

Mèche :
La mèche est l’un des composants de l’atomiseur. Elle peut être en fibre de céramique ou en fibre de verre. Elle a pour rôle de conduire le e-liquide jusqu’à la résistance.

Micro-coil :
C’est le nom que l’on emploie pour désigner le montage d’un atomiseur lorsque la fibre de silice est remplacée par une mèche en coton entourée de fil résistif.

MTL :
« Mouth to lung » = de la bouche aux poumons. Aussi appelée inhalation indirecte, cette technique de vape consiste à garder la vapeur dans la bouche avant de la faire descendre dans les poumons. Ce type d’aspiration est fortement conseillé pour les primo-vapoteurs.

N

Nickel :
C’est le matériau utilisé pour toutes les résistances permettant de vapoter avec le mode contrôle de température. Le Ni200 dispose de propriétés physiques permettant de gérer le température. C’est un fil non-résistif, il laisse passer un maximum de courant.

Nicotine :
Substance issue de la plante du tabac. C’est la nicotine (en partie) qui rend le fumeur dépendant. Il existe des e-liquides avec différents taux de nicotine (de 0 à 20 mg/mL). Une fiole ne peut pas être vendue avec de la nicotine sa contenance fait + de 10 mL.

Notch coil :
Il s’agit d’une résistance en inox soudée à du fil non résistif. Le notch coil présente l’avantage d’être très réactif à la chauffe, il n’y a pas de temps de latence. 

O

Ohm :
La loi d’ohm établit la relation entre l’intensité d’un courant (en ampères), la tension (en volts) et la résistance (ohms).

P

Pas de vis :
Il peut être 510 ou ego. Ego est la prise “femelle” et 510 est la prise “mâle”.

Passthrough :
Technologie qui permet de vaper sur une batterie ou un MOD pendant sa charge.

Pod :
Les pods sont des e-cigarettes destinées aux primo-vapoteurs. Ils sont souvent de petite taille et très peu encombrants. Ils n’ont pas besoin de grosse capacité pour être efficaces. On distingue les pods rechargeable en e-liquide des pods à cartouche préremplie.

Point chaud :
C’est l’ennemi du reconstructible. Il apparaît lorsqu’une partie de la résistance chauffe anormalement. Le fil résistif rougit, entraînant un goût de brûlé. Cela est dû à la distance entre le fil résistif et la mèche.

Port USB (ou port mini USB) :
C’est par là que l’on branche le chargeur sur la batterie afin de la recharger. Il s’agit d’un port universel.

Propylène Glycol (PG) :
Il permet d’augmenter le hit et d’avoir un rendu sec, ce qui est souvent recherché par les anciens fumeurs. Les taux les + vendus sont 70/30 et 80/20 : ils apportent la fluidité nécessaire au liquide pour ne pas encrasser le matériel tout en offrant une vapeur assez satisfaisante bien qu’il faut savoir que moins il y a de glycérine et moins il y a de vapeur.

R

RDA/RTA/RDTA : 
Il s’agit d’un famille d’atomiseurs reconstructibles.
Le RDA (« rebuildable dripping atomizer ») est dépourvu de réservoir, il faut imbiber très régulièrement le coton.
Le RTA (« rebuildable tank atomizer ») possède un réservoir qui permet à la résistance de baigner dans le liquide.
Le RDTA (« rebuildable dripping tank atomizer ») est la combinaison des deux modèles précédents. Il s’agit d’un dripper qui bénéficie d’une autonomie améliorée.

Reconstructible :
On parle de reconstructible lorsqu’un atomiseur est pensé de manière à ce que chaque utilisateur puisse réaliser son propre montage. 

Réservoir :
Pièce étanche contenant le e-liquide. Le réservoir peut avoir plusieurs contenances. Il peut être en pyrex ou métal.

Résistance :
C’est le “consommable” de la cigarette électronique. Une résistance est composés d’une mèche en coton ou en fibre de silice et est entourée d’un fil résistif qui peut-être de différentes matières (kanthal, stainless steel, nickel, titane, clapton, inox…).

Review :
Une « review » est une présentation de matériel ou d’e-liquide réalisée par un « reviewer ». Cette revue est généralement accompagnée de tutoriels ou de conseils.

S

Set-up :
Le set-up désigne l’ensemble personnalisé regroupant un mod ou une batterie, un atomiseur et un drip-tip.

Short :
C’est l’abréviation du terme anglais « short circuit » qui signifie « court-circuit ». Un court-circuit peut arriver en cas d’erreur de montage sur un atomiseur reconstructible ou en cas de résistance défectueuse. Sur un mod ou une batterie électronique, cela enclenchera simplement un sécurité et empêchera le fonctionnement de l’atomiseur. Sur un mod mécanique en revanche, ce phénomène est susceptible d’endommager l’accumulateur.

Squonker :
C’est le fait d’appuyer sur le flacon souple d’un mod BF pour alimenter le dripper en e-liquide.

Stainless Steel :
Acier inoxydable en français. Utilisé pour la fabrication de résistance, ce matériau, tout comme le céramique, entraîne une meilleure longévité de cette dernière.

Steeping :
C’est le temps de maturation nécessaire à la préparation de e-liquides en DIY. Cette maturation permet à la nicotine de s’oxyder et aux arômes de se développer. Le steeping peut varier d’un e-liquide à un autre. 

Sub-Ohm :
Il s’agit d’une résistance ayant une valeur inférieure ou égale à 1 ohm.

Sweet spot :
Le « sweet spot » est la température idéale à atteindre pour qu’un e-liquide donne le meilleur de lui-même, tant au niveau de la vapeur que des arômes. 

Switch :
C’est la partie de la e-cigarette qui permet son activation lors de l’inspiration. Ce bouton, situé sur la batterie, permet également d’éteindre et d’allumer la cigarette électronique.

T

Tank :
Il s’agit du réservoir dont la fonction première est de retenir le e-liquide.

Temp control :
Issu du terme anglais « temperature control », cette expression désigne le contrôle de la température de chauffe de la résistance. Cette technologie a l’avantage de donner à l’utilisateur un rendu plus régulier du fait de sa température toujours stable. 

TCR :
« Temperature coefficient of resistance » = coefficient de température de la résistance. Le TCR mesure la résistivité de la résistance en fonction de sa température. Plus il est élevé, meilleure est la précision de la résisance. 

Top-cap :
Il s’agit de la partie supérieur d’un mod qui comprend généralement le connecteur 510.

Top-coil :
On parle d’atomiseur « top-coil » lorsque le plateau de montage est situé au dessus du réservoir. 

Tueuse : 
C’est le nom qui est donné à la cigarette traditionnelle au sein de la communauté des vapoteurs. 

Twisted coil : 
Il s’agit de fils tressés ensemble qui forment un câble torsadé. Le but est que les gouttes de e-liquides se logent dans les interstices des fils pour ainsi doubler la surface de vape.

U

Upgrader :
Ce terme désigne le fait d’effectuer les mises à jour du programme sur un mod électronique.

V

VV (variable voltage) :
C’est la capacité d’ajuster le voltage de sortie d’une e-cigarette afin d’en régler la puissance et par conséquent de moduler le volume global de vapeur.

VW (variable wattage) :
Sur les cigarettes électroniques les plus récentes, un autre mode de configuration est proposé en plus du « VV ». Il s’agit du « VW ». Ce dernier permet de paramétrer son matériel afin d’obtenir toujours la même puissance.

W

Wide bore :
Ce terme désigne les drip-tips possédant un large diamètre au niveau de l’embouchure. Ils permettent d’augmenter l’aspiration et la production de vapeur.

Z

ZHC (zero haute concentration) :
Ce sigle est utilisé par certaines marques pour les flacons de grandes contenance (50ml et plus) qui sont vendus sans nicotine.

le dictionnaire d'oli et vapo