Les Puffs :   une aberration environnementale, un danger pour la vape et pour votre porte-monnaie.

Wpuff, Salt Switch, Vape Pen, Vaze Jet et autres Ezee Go envahissent aujourd’hui les étales de certains Vape Shop et sites de cigarettes électroniques  et pire, les rayons de discounteurs comme Gifi ou encore Action. En 2021, l’arrivée d’un nouveau format de cigarettes électroniques jetables, les puffs. Vous ne les trouverez jamais sur Oliquide. Vous n’y trouverez que notre colère : les puffs sont  un désastre pour l’environnement et un danger pour la vape.

UNE ABERRATION ÉCOLOGIQUE

Logo_Groupe_d'experts_intergouvernemental_sur_l'évolution_du_climat

Oui, nous sommes en colère. Qu’avons-nous pas compris dans la phrase : la planète est en danger ? Comment peut-on encore inventer et commercialiser aujourd’hui du produit jetable, quand le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) sort son dernier rapport annonçant un avenir catastrophique pour l’humanité (voir pas d’avenir du tout)  et que bon nombre d’études alertent sur l’épuisement des ressources naturelles de notre planète.

 

Consommer de manière plus vertueuse, limiter nos émissions de CO2, protéger nos ressources planétaires sont des urgences mondiales pour l’avenir de la planète. Le monde de la vape doit aussi prendre sa part dans ce défi planétaire.

Pourquoi mettre sur le marché des e-cigarettes jetables alors qu’il existe de nombreux produits non jetables performants pour réussir son sevrage tabagique. Une aberration pour Oliquide.

Quand la cigarette électronique est une chance pour la santé publique, elle fait en même temps un bond en arrière de 50 ans en mettant sur le marché des cigarettes électroniques jetables.

QU’EST-CE QU’UNE PUFF ?

La PUFF est une e-cigarette préremplie et jetable. Il se compose d’une batterie et d’un réservoir à usage unique contenant la résistance et 1 à 2 ml de e-liquide. Avec un puff, vous allez pouvoir vapoter entre 300 à 2000 bouffées selon les marques et après… vous la jeter.

Qui dit batterie, dit lithium, donc extrêmement polluant s’il n’est pas recyclé et consommateur de ressources naturelles.

Le plastique qui forme la puff est non biodégradable, la plupart du temps et la résistance, quant à elle, est en métal. On comprend alors vite que ces puffs jetés à la poubelle ou dans la nature aujourd’hui, seront demain, un objet de curiosité pour nos arrière-arrière-arrière-….-petits enfants.

Le nom va ici

image-de-puff

COMMENT RECYCLER UNE PUFF ?

Mauvaise langue que nous sommes. Certains fabricants ont créé leur propre chaîne de collecte (en vue de les recycler, sachant que le recyclage est aussi consommateur d’énergie). Le vapoteur ramène son puff vide dans sa boutique de cigarettes électroniques et le patron du Vape Shop collecte. Ensuite, il renvoie aux fabriquants.

Et même si, par nature, nous avons foi en l’humain, nous savons aussi combien il est difficile de se conditionner pour mettre de côté ses puffs usagés et penser à les apporter à son vape Shop préféré pour “espérer” qu’ils soient recyclés. Pour ce qui est des sites de e-commerce de cigarette électronique comme Oliquide, la question ne se pose même pas. 

Quand on tape dans Google : comment recycler une  puff ? La première réponse est : dans le bac jaune. Pas certain que les batteries aillent dans les bacs jaunes !

D’autres fabricants plantent un arbre pour chaque Puff vendu. Cela s’appelle, en marketing, le Greenwashing (oui, dans le monde du marketing, on anglicise). Le greenwashing, écoblanchiment en français dans le texte, est, d’après Wikipédia, une technique marketing très en vogue. Le principe est de diffuser une image trompeuse de responsabilité écologique. Comme si planter un arbre d’un côté, nous autorisait à pourrir la planète de l’autre. Oui, nous sommes en colère.

Visuel anti-puff Oli & Vapo

TACLER LA VAPE

PAR UNE STRATÉGIE MARKETING BIEN HUILÉE

image-Oli-vapo-enerve

Doublement en colère même. Parce que nous sommes des professionnels de la vape, convaincus que la cigarette électronique est un véritable outil de sevrage tabagique pour une grande majorité de fumeurs. Depuis son arrivée sur le marché, le vapotage subit les foudres des lobbies du tabac d’un côté (imaginez que la vape permette réellement à des gens d’arrêter de fumer… mais où va-t-on ?) et de l’autre, celles des labos pharmaceutiques qui avaient le monopole du sevrage tabagique avec les patchs et autres gommes à mâcher nicotinées.

Depuis plus de 10 ans, des pros du vapotage se battent pour que la vape soit reconnue comme un véritable moyen de lutte contre le tabagisme. Les e-liquides s’améliorent, le matériel se perfectionne. Les gens se forment. Et soudain, la puff arrive. Un cheveu dans la soupe. Pire, un pavé dans la mare.

La stratégie marketing du puff a trouvé sa cible : les jeunes, les très jeunes, les ados. La pire chose qui pouvait être faite. Les choix marketing, les choix de packaging, le choix d’arômes sucrés, acidulés, ludique,  les choix des lieux de distribution …, ne laissent nullement la place au doute. Ce sont bien les jeunes que les fabricants veulent toucher. Et savez-vous quel est le premier argument anti-vape ? C’est que le vapotage serait le chemin pour amener les jeunes au tabac. N’a-t-il pas mieux pour se tirer une balle dans le pied ?

ÉLÉMENT CHER, MON CHER WATSON

Parlons prix maintenant. Là encore, nous sommes face à une aberration. Elle est économique cette fois. Décidément, il cumule le bougre ! Une puff contient entre 1 et 2 ml de e liquide et son prix moyen est de 7,50€. Si on le compare avec une fiole de e-liquide que tout bon vapoteur connait bien, elle a une contenance de 10 ml et coûte environ 5,50€ (les flacons Oli & Vapo sont même à 4,75€ et à 3,18€ achetés par 15). Ce qui veut donc dire qu’une puff coûte entre 8 à 10 fois plus cher. Tant qu’on y est, on peut aussi s’attaquer au pouvoir d’achat des vapoteurs. Le monde est fou.

OÙ TROUVER DES E-LIQUIDES WPUFF ?

Et bien chez Oliquide, bien sûr ! Ils sont même ICI, en fioles de 50 ml, que vous pourrez utiliser avec votre cigarette électronique (et cette fois, ce n’est pas jetable !). Car si nous sommes contre le principe des cigarettes jetables, nous ne sommes pas contre les e liquides. Surtout quand on parle des Wpuffs de Liquidéo. Alors, nous les rentrons progressivement, à la vitesse de Liquidéo. Mashmallow et Raisin Glacé sont là. Ice Cream Fraise, Goyave Mango et tous les autres arrivent bientôt.