Culture >
Un spectacle autour de l'oeuvre de Prévert !

Partager le projet :   Vers twitter  Vers twitter

L'aventure est terminée !

Ça y est c'est fini !

Un grand merci à vous tous !

3306 aventuriers

Financé à hauteur de : 6570.00 €

Devenez un maillon de la chaine !

Prévert toujours et encore d’actualité !

Un spectacle de théâtre avec un quatuor à cordes !

Qui sommes nous ?

Le Théâtre de Cristal est implanté depuis 30 ans sur le Pays Terres de Lorraine. Depuis, nous n’avons cessé de travailler aux côtés des habitants, des associations, des communes, des structures intercommunales de Lorraine et d’ailleurs pour bâtir avec eux des projets culturels centrés sur les individus et leurs histoires.

Nous laissons agir le temps long de la conversation, de la rencontre en confiance et les héros, les poètes, les aventuriers qui se cachent derrière les habitants rencontrés surgissent …

Notre projet :

Depuis plusieurs années maintenant le Théâtre de Cristal, le LEM et l’Ensemble Stanislas œuvrent chacun dans leur domaine à la création de spectacles originaux avec des artistes de la région Grand Est. Nous nous sommes régulièrement croisés sur des projets variés et peu à peu le souhait de travailler ensemble s’est fait sentir. Ces rencontres régulières entre nos trois structures ont donc abouti à l’envie de monter un spectacle en commun.

C’est l’œuvre de Jacques Prévert qui s’est vite imposée à nous pour créer un spectacle associant musique, théâtre, poésie, texte et travail autour de l’objet.
Si Jacques Prévert a dans un premier temps bercé nos enfances, il est régulièrement (re)venu nous rendre visite dans nos trois structures. Ses poésies sont faites d’images liées à l’enfance, à la liberté, à la politique mais aussi aux petites gens. Ses poésies sont terriblement contemporaines et ancrées dans la société d’aujourd’hui.
Par ailleurs peu de poètes ont inspiré autant de musiciens et comédiens, qu’ils soient interprètes comme Jean Louis Trintignant, Serge Reggiani, Serge Gainsbourg, Yves Montand, Juliette Gréco, les Frères Jacques, Catherine Ribeiro… ou compositeurs comme Joseph Kosma, André Minvielle, Christian Olivier et bien d’autres.

C’est donc sur un projet contemporain, en partant des spécificités de chacune des trois structures, que nous allons ensemble bâtir notre spectacle. Notre projet verra le jour à la fin du mois de janvier 2021 sauf bien sûr si la crise sanitaire nous contraint à décaler nos premières représentations.

 

Je suis comme je suis ou la tentative de description d’un dîner de têtes est plus qu’un assemblage de textes de Prévert reprenant ses thèmes de prédilection. C’est avant tout l’histoire d’un personnage qui ne se retrouve pas dans la société actuelle, se posant des questions sur le monde et sur lui-même.
Prévert est bien plus qu’un poète pour écoliers. Son écriture irrévérencieuse, ses engagements en font un poète à lire, relire, un poète de son temps, de notre temps.
Par ce projet de création nous voulons faire entendre ses mots, ses convictions.
Nous allons explorer une petite partie de son univers par le biais de quatre grands thèmes : l’enfance, la liberté, la politique, les petits gens.
Quoi de plus actuel que le texte Tentative de description d’un diner de têtes « inspiré par le spectacle du monde des années 30 ? Prévert y mettait en scène, dans une parodie de dîner officiel à l’Elysée, les exploitants à la jouissance égoïste et cruelle, et les exploités victimes des inégalités sociales les plus criantes... »

Un personnage entre deux histoires dénonçant l’exploitation des pauvres, l’embrigadement de la religion, vantant les libertés, portant l’espoir dans l’enfance et l’amour.
Nous questionnerons également la notion de genre.
Le personnage qui se fait appeler Rose de Picardie, Blanche de Castille, Violette de Parme ou Bleue de Méthylène sera joué par un comédien. Un des premiers textes Je suis comme je suis instaure un trouble sur qu’il/elle est.
Des « apéros Prévert » pour lancer la machine ! Le LEM-cie En Verre et contre Tout et le Théâtre de Cristal ont proposé deux rendez-vous autour de l’écriture de Jacques Prévert. Chaque soirée était en deux parties, une première avec des lectures et/ou chansons interprétées par des artistes des deux compagnies puis une seconde partie scène ouverte où chacun pouvait faire entendre son Jacques Prévert.

Pourquoi mettre en place une collecte sur ce projet et pas sur un autre ? et bien parce que nous pensons que l'oeuvre de Jacques Prévert peut rassembler, que notre projet est fédérateur et que nous allons donner à tous l'occasion de découvrir un Jacques Prévert moins connu... que nous allons donner également à tous l'occasion de découvrir la musique classique sous une autre forme.

Le théâtre d’objet

Nous ne mettons pas en scène un spectacle de théâtre d’objet mais certaines scènes ou une partie de la scénographie seront traitées de la sorte.
Pourquoi le théâtre d’objet ?
L’écriture de Jacques Prévert développe des images fortes, son lien avec le mouvement surréaliste et également le cinéma y ont certainement contribué. Jacques Prévert se voulait proche des arts populaires en opposition à la culture dite "savante".
Le théâtre d’objet est de cet art populaire développant un imaginaire proche parfois du surréalisme. L’objet possède le statut de sujet, ils symbolisent les défauts et les passions humaines. La logique utilitaire de l’objet évolue vers une logique poétique où le pouvoir d'évocation se déploie.
Le théâtre d’objet naît d’un geste politique, c’est se placer du côté de ceux qui ont témoigné d’une conscience critique de leur art et manifesté une prédilection pour les formes dites "mineures" perçues comme des moyens de ressourcer l’art au contact du populaire, du kitsch, du bricolage et contre l’académisme de l’art majeur. Ils y ont ajouté la conscience historique, l’attention aux traces, aux restes, aux formes oubliées parfois surannées (Brecht, déjà en 1936 conseillait d’aller récupérer les objets du théâtre sur « un chantier de démolition »).
Le théâtre d’objets développe cette fonction poétique que Breton assignait dans les années trente à l’objet surréaliste : « perturber la loi » que la société impose aux objets notamment leur obsolescence. Le théâtre d’objet le détourne de sa fonction première pour les faire entrer dans une logique poétique.

 

La présence de la musique.

Créer un spectacle de théâtre avec un quatuor à cordes est une chance.

L’ensemble Stanislas développe un vaste répertoire musical. Tout en rendant justice aux grands classiques, il propose également de découvrir les trésors moins connus du patrimoine français et étranger, ainsi que les tendances les plus fécondes de la musique de notre époque.
Ce large spectre musical est à la fois une chance mais aussi un danger.
Comment ne pas léser une forme d’art pour une autre ? ne pas être dans un simple collage ou empilement entre textes et musique ? L’intérêt est de lier les deux, que chacun apporte, développe la pensée produite. Chaque art, la poésie, la musique, le théâtre d’objet est au service de la création.

Jacques Prévert avait un rapport ambigu à la musique et à la chanson. Nous connaissons les chansons interprétées par Yves Montand, Les frères Jacques, Juliette Gréco..., mais il s’agit en premier lieu de textes mis en musique et interprétés par d’autres. Concernant la musique, il opposait régulièrement la musique « classique » à la musique « populaire ».

Il afficha à l’encontre de la musique dite classique un fréquent mépris que ce soit dans son travail de dialoguiste ou de poète, mépris dont la violence est à la mesure des carcans qu’elle emblématise pour lui. Ce mépris s’apparente plus à une haine de principe proche d’une haine de classe.
La référence à la musique dans ses textes est largement présente. C’est également le son, les bruits, les rythmes qui se font entendre.

Le travail avec l’ensemble Stanislas va nous permettre d’interroger ce dialogue contrarié entre musique « du peuple » et musique « classique ».

DES EXTRAITS SONORES PAR ICI ET AUSSI PAR LA

 

Des extraits du texte :

Je vous salis ma rue
Je vous salis ma rue
et je m’en excuse
un homme-sandwich m’a donné un prospectus
de l’Armée du Salut
je l’ai jeté
et il est là tout froissé
dans votre ruisseau
et l’eau tarde à couler
Pardonnez-moi cette offense …

Pour Toi Mon Amour

Je suis allé au marché aux oiseaux
Et j'ai acheté des oiseaux
Pour toi
Mon amour
Je suis allé au marché aux fleurs
Et j'ai acheté des fleurs
Pour toi
mon amour
Je suis allé au marché à la ferraille
Et j'ai acheté des chaines
de lourdes chaines
Pour toi
Mon amour
Et puis je suis allé au marché aux esclaves
Et je t'ai cherchée
Mais je ne t'ai pas trouvée
mon amour.

Je suis comme je suis

Je suis faite comme ça

Je suis faite pour plaire

Et n'y puis rien changer

Quand j'ai envie de rire

Oui je ris aux éclats

J'aime celui qui m'aime

Est-ce ma faute à moi

Si ce n'est pas le même

Que j'aime chaque fois ?

Je suis faite comme ça

Que voulez-vous de plus ?

Que voulez-vous de moi ?...

 

 

 

 

Localisation

Un spectacle autour de l'oeuvre de Prévert !
ZA La Garenne
54112 Vannes le Châtel
France

Les soutiens

Emilie - Pollestres
Montant : 3.94 €
Date : 22/12/2021
Stéphanie - Mosnac-St-Simeux
Montant : 3.27 €
Date : 22/12/2021
Philippe - Igny
Montant : 0.99 €
Date : 22/12/2021
William - Saint-Pathus
Montant : 1.66 €
Date : 22/12/2021
Geoffrey - Bois D’arcy
Montant : 0.23 €
Date : 22/12/2021
Stéphanie - Vezeronce Curtin
Montant : 1.05 €
Date : 22/12/2021
Emilie - Pollestres
Montant : 3.94 €
Date : 22/12/2021
Emmanuel - Les Clayes Sous Bois
Montant : 2.23 €
Date : 22/12/2021

D’autres aventures sur le même Thême

Association

Il ne manque
plus que vous :)
Soutenir ?

0 €
collectée

0
aventurier

Aventure

L'aventure est terminée !

16 aventuriers

Financé à hauteur de : 80,27 €

Aventure

25 aventuriers

5 jours jours restants

183,61 sur 2000

Afficher tous les projets